King Cofre


Parti trop tôt.

Antoine Robin A.K.A Cofre était un graffeur de la nouvelle génération, en seulement quelques années il a recouvert de manière très intense les murs de la ville de Marseille. Impossible de ne pas voir une peinture à lui si on est de la région.  Je tenais a faire un article sur ce jeune de 19 ans qui a perdu la vie en s’électrocutant sur le 3 ème rail du métro d’Athènes car sa disparition m’a beaucoup touché. Même si ce n’était pas mon pote ou un ami proche, j’ai eu l’impression de perdre une petite partie de mon amour pour le graffiti, et de perdre quelqu’un de proche, car la pratique du graffiti est pour moi avant tout une question de partage, de liens, et d’unité.

Il peignait pas mal avec des amis a moi du coup, je l’ai croisé quelques fois a Back Jump Store, un magasin de fournitures de bombes de peintures. On a parlé quelques fois ensemble et au premier abord j’ai senti directement que c’était un mec super cool et posé, ceux qui le connaissaient se souviendront à jamais de son sourire…

Un hommage lui a été rendu dans une rue du Cours Julien, j’y suis naturellement allé et ce fut un moment très intense. Voici quelques photos de ce qui était auparavant la rue Armand Bédarride et qui a été rebaptisé par les graffeurs la rue Antoine Cofre.

 

Le temps passe les souvenirs restent.

Lors d’une ballade en ville j’ai pris en photo les traces qu’Antoine a laissé sur mon chemin, une manière pour moi d’immortaliser le talent de ce gamin.

 

L’hommage continue

Ton blaze continue de fleurir un peu partout dans la ville mais aussi dans toute la France et même au de la des frontières, il suffit d’aller faire un tour dans la rue, sur Instagram et de regarder cette vidéo faite en ton honneur.  Tes amis et tes potes t’aiment et ça se voit !

Reposes en paix poto.

Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *